Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Revue de presse

Gérard Collomb assigné en justice

Le 28 Jul 2018 07:51:24 Par Thomas Baritaud et Alexandre Brutelle

Deux anciens ministres entendus par les juges, Gérard Collomb assigné en justice

Claude Guéant a de nouveau été convoqué dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Déjà mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale en bande organisée » pour cette même affaire, il risquerait une seconde mise en examen suite à ce dernier rendez-vous chez les juges, selon Le Monde. Une affaire à l’actualité mouvementée depuis ces derniers mois, notamment suite à la mise en examen en mai dernier de l’ancien ministre du Budget, Eric Woerth pour « complicité de financement illégal de campagne », ainsi que celle de Nicolas Sarkozy pour « corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement fonds publics libyens ». Début juin, on apprenait également que Claude Guéant avait été entendu par les enquêteurs dans le cadre d’une nouvelle enquête, celle dite du « Kazakhgate ».

L’ancien garde des Sceaux du gouvernement Hollande, Jean-Jacques Urvoas, a lui aussi été mis en examen le 19 juin dernier, ce pour « violation du secret professionnel ». Ce dernier aurait en effet transmis des informations confidentielles au député des Hauts-de-Seine, Thierry Solère, alors visé par une enquête pénale. Un délit passible d’un an de prison et 15 000 euros d’amende. L’actuel ministre de l’Intérieur, Géard Collomb, devra quant à lui se rendre à une audience suite à son assignation pour atteinte à la présomption d’innocence. Il avait en effet qualifié un réfugié irakien – actuellement détenu pour soupçons de crime de guerre – de « haut cadre de DAESH ».

Élus locaux poursuivis et condamnés

En Mars 2016, le maire socialiste de Relecq-Kerhuon, Yohann Nédelec, s’offusque sur son blog du salaire du directeur du Sivu des Rives de l’Elorn, un établissement syndical intercommunal de gestion de maisons de retraite. N’appréciant pas le commentaire d’une internaute l’accusant d’être de mauvaise foi, le maire décide de modifier ledit commentaire en indiquant le nom et les coordonnées de son auteur, qui se trouve être une ancienne collaboratrice, comme l’indique le Telegramme. Le tribunal correctionnel de Brest le condamne à verser 1 500 euros d’amende, dont 1 000 avec sursis, ce pour « usurpation d’identité« . Il devra également verser 1 euro de dommages et intérêts à la victime. Yohann Nédelec a fait part de son intention de faire appel à cette décision.

Philippe Martin, ancien député PS du Gers de 2002 à 2017, a fait l’objet d’une enquête préliminaire le 27 juin pour détournement de fonds publics par le Parquet national financier de Paris. L’enquête vise l’emploi d’assistants parlementaires par l’ancien député.

La maire de Vaucresson, Viriginie Michel-Paulsen, a été condamnée en Cassation à 5000 euros d’amende pour prise illégale d’intérêt. Cette dernière avait vendu un terrain municipal à une connaissance, courant 2010, suite à quoi l’opposition locale avait demandé sa démission. La maire n’écope cependant d’aucune peine d’inéligibilité.

L’ancien maire de Fontgombault, Jacques Tissier, a été condamné à 3 ans de prison ferme le 6 juin dernier pour prise illégale d’intérêt et favoritisme par le tribunal correctionnel de Châteauroux. Il ne pourra plus exercer de métier au sein de la fonction publique pour les cinq années à venir. Il devra également verser 5 442 euros à la commune de Fontgombault, 7 894 euros de dommages et intérêts au Syndicat des Eaux, ainsi que 7 686 euros au titre de préjudice moral.

Le député François Pupponi (8e circonscription du Val d’Oise) a été condamné par la Cour d’appel de Paris pour diffamation le 14 juin. Une décision qui fait suite à ses propos en tant que maire de Sarcelles visant Nabil Koskossi concernant une manifestation pro-palestinienne qui avait dégénéré en 2014.

Enfin, Gilbert Collard, député du Rassemblement National du Gard, fait l’objet d’une enquête par le parquet de Marseille pour viol, suite à une plainte déposée le 12 juin à Fréjus.

Agrégateur de contenus Agrégateur de contenus

Revue de presse
Des ristournes du candidat aux croquettes du Président
Macron : des ristournes du candidat aux croquettes du Président Mediapart commence à s’interroger, fin avril, sur « d’importantes ristournes » accordées à l’équipe du candidat Macron par le prestataire événementiel GL Events lors de la campagne présidentielle. La société, citée dans les Panama Papers, avait déjà été épinglée quelques années auparavant […]
Revue de presse
L'affaire Nicolas Hulot
Violences sexuelles : accusations et condamnations Le 9 février, le magazine Ebdo consacre sa couverture à ce qu’il appelle : « L’Affaire Hulot ». L’enquête de huit pages révèle une plainte pour viol déposée en 2008 contre le ministre de l’écologie et lui attribue également le témoignage de harcèlement sexuel subi par […]
Revue de presse
Suite des affaires pour sarkozy, navarro et gaudin
Suite des affaires pour Sarkozy, Navarro et Gaudin Nicolas Sarkozy a été mis en examen le 22 mars dernier au terme de deux jours de garde à vue, ce dans le cadre d’une enquête sur le financement de sa campagne présidentielle de 2007 par le régime du dictateur libyen Mouammar […]